Pourquoi utiliser Bitcoin ?

Pourquoi utiliser Bitcoin ?

Satoshi Nakamoto a créé le bitcoin à l’origine comme une méthode de paiement alternative et décentralisée. Contrairement aux transferts bancaires internationaux, il était peu coûteux et presque instantané.

Vous avez probablement entendu parler du bitcoin et des crypto-monnaies et de tout le battage médiatique qui les entoure comme étant « l’avenir de la finance ». La philosophie première du bitcoin était de créer un système de paiement électronique qui ne dépendrait pas d’un tiers ou d’une autorité centrale pour la confirmation, le règlement ou l’émission.

En plus d’éliminer les tiers, les transactions en bitcoins ont été présentées comme étant irréversibles, immuables et relativement moins chères que les options de paiement traditionnelles. Par rapport aux monnaies fiduciaires qui sont contrôlées par le gouvernement, le bitcoin est public et fonctionne indépendamment de toute entité étatique. Les transactions sont vérifiées numériquement grâce à un type de technologie de grand livre connu sous le nom de blockchain qui n’est pas lié à un serveur central, mais plutôt à un réseau mondial d’ordinateurs. Cela rend les transactions en bitcoin beaucoup moins vulnérables à la fraude ou aux rétrofacturations.

Imaginez que vous vous réveillez un matin avec un compte PayPal fermé parce que la société prétend qu’il y a eu une activité frauduleuse sur votre compte. Cela ne peut pas arriver dans un cadre décentralisé, car vos fonds ne sont pas contrôlés par une entité centralisée. De même, le gouvernement de votre pays ne peut pas fermer la blockchain car elle n’est pas hébergée sur un seul serveur ou à un seul endroit.

Ces caractéristiques sont particulièrement bénéfiques pour les commerçants en ligne et permettent aux consommateurs de profiter d’un plus grand choix de marchés nationaux et internationaux sans se soucier de frais élevés ou de restrictions géographiques. En outre, les transactions en bitcoins sont pseudonymes, ce qui signifie qu’elles offrent aux utilisateurs un certain degré d’anonymat lorsqu’ils négocient ou échangent des fonds.

Bitcoin pour les envois de fonds transfrontaliers

Dans une certaine mesure, Bitcoin résout également les problèmes du modèle actuel de transfert de fonds, notamment les questions de prix et de rapidité. Les services de transfert de fonds traditionnels facturent généralement des frais exorbitants et les transferts peuvent prendre plusieurs jours pour arriver à destination. Bitcoin, en revanche, est non seulement plus rapide, mais aussi beaucoup moins cher. Cela s’explique par le fait que le réseau Bitcoin ne dépend d’aucun intermédiaire pour confirmer les transactions. Il existe un réseau de contributeurs volontaires dans le monde entier qui font fonctionner leur matériel informatique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour confirmer les transactions en bitcoins.

Il faut environ 10 minutes pour qu’un paiement en BTC soit confirmé. Ce délai peut être inférieur ou supérieur, en fonction de l’encombrement du réseau Bitcoin. Plus il y a de personnes utilisant le réseau à un moment donné, plus il faut de temps pour traiter une transaction et vice versa. Vous pouvez penser à cela comme au trafic sur une autoroute. Plus elle est chargée, plus il faut de temps à chaque voiture pour atteindre sa destination.

Le bitcoin s’est avéré être un moyen plus efficace et moins cher de transférer de l’argent au-delà des frontières. Par exemple, selon la Banque mondiale, le coût moyen mondial de l’envoi d’un transfert de fonds de 200 $ au troisième trimestre de 2020 était de 6,82 %. Cela peut devenir très significatif pour des chiffres plus élevés. Alors que, les frais de transaction moyens du réseau Bitcoin sont actuellement d’environ 2,67 $. C’est pourquoi des pays comme le Salvador ont fait de la crypto-monnaie une forme de monnaie légalement reconnue.

En général, le Bitcoin est décentralisé et donne aux gens la liberté d’échanger de la valeur sans dépendre d’intermédiaires. Et grâce au boom institutionnel de 2020 et 2021, de nombreuses entreprises traditionnelles acceptent désormais le bitcoin comme moyen de paiement.

Une réserve de valeur

En dehors de son utilisation comme moyen d’échange, le bitcoin s’est mérité le titre d' »or numérique » en raison de sa rareté et de son utilisation potentielle comme couverture économique ou contre l’inflation – un type d’actif acheté pour se protéger contre une crise économique ou une baisse de la valeur de la monnaie (respectivement.)

Tout comme l’or, dont l’offre est limitée, le bitcoin a une offre maximale de 21 millions de jetons. Jusqu’à présent, 18,9 millions de jetons Bitcoin ont été minés. C’est pourquoi de nombreux traders, investisseurs institutionnels et petits épargnants se sont éveillés aux gains potentiels de l’appréciation du prix du bitcoin, car il n’en reste que 2,1 millions à mettre en circulation.

On estime qu’il y a un peu plus de 20 millions de millionnaires dans le monde, ce qui signifie qu’il y en a juste assez pour que chacun possède un seul BTC, sans tenir compte du reste de la population mondiale.

Theo

Passionné par les nouvelles technologie et l'investissement je décortique et partage tout mon savoir sur les crytomonaies, nft et placement financier.

Post Comment